La mutuelle étudiante : droit et devoir pour un étudiant ?

La mutuelle étudiante : droit et devoir pour un étudiant ?

Les nouveaux bacheliers doivent se préparer à une autre étape dans leur vie. Ils peuvent bénéficier d’une mutuelle étudiante pour bénéficier d’une couverture sociale et poursuivre leurs études.

Qu’est-ce que c’est ?

Sécu étudiante
Ceux qui vont étudier dans l’enseignement supérieur doivent s’adhérer au régime étudiant de Sécurité sociale ou mutuelle étudiante auprès d’un organisme spécialisé qu’ils choisiront lors de l’inscription administrative.

Inscription
L’inscription au régime étudiant est gratuite pour un étudiant qui n’a pas encore 20 ans durant l’année universitaire et dont les parents sont fonctionnaires, salariés, exploitants agricoles ou chômeurs. S’il a plus de 20 ans, il devra payer 200 euros.

La cotisation peut être versée en 3 fois, le premier versement se fait lors de l’inscription et les deux restants dans les 2 mois suivants.
Le passage de la Sécu des parents s’effectue le 1er octobre et cela permet d’obtenir une carte vitale mentionnant le numéro de Sécurité sociale du bénéficiaire au mois de décembre.

Droit à la complémentaire santé

Que propose la mutuelle étudiante ?
Les couvertures de la Sécurité sociale étudiante sont similaires à celles du régime général des parents, avec une prise en charge partielle à 70 % des dépenses liées aux soins. La complémentaire santé n’est pas obligatoire, mais elle garantit un meilleur remboursement.

Les mutuelles étudiantes proposent des assurances complémentaires santé adaptées aux besoins des étudiants. Comparer toutes celles qui sont disponibles sur le marché permet de trouver celle qui correspond le plus à ses attentes. En consultant notre site , il est possible de comparer les tarifs des mutuelles et trouver les offres qui sont adaptées à ses besoins.

Il faut considérer le tiers-payant qui doit être généralisé pour éviter les avances de frais. Il en est de même pour la télétransmission, pour ne pas renvoyer les feuilles de soins par courrier, et la prise en charge à l’étranger en guise de couverture lors des voyages d’études.

Importance
S’adhérer à une mutuelle n’est pas obligatoire comme à la Sécurité sociale. Toutefois, 70 % des étudiants optent pour ce choix pour éviter de payer eux-mêmes les frais de soins. Les formules sont variables et coûtent entre 8 à 16 euros par mois selon les prestations prises en charge.

VN:F [1.9.15_1155]
Classement : 2.5/3 (2 votants)
La mutuelle étudiante : droit et devoir pour un étudiant ?, 2.5 out of 3 based on 2 ratings